Accueil  |  Nous joindre  |  Plan du site English  |  Español

Santé et sécurité


Santé des travailleurs : un système de contrôle... à la source

Parce qu'ils se sont engagés à protéger la santé des travailleurs, les grands producteurs et exportateurs de chrysotile du monde ont lancé une initiative sur l'utilisation responsable, le but étant de fournir des fibres seulement aux manufacturiers qui respectent ou se sont engagés à respecter la réglementation de leur pays.

Dans une grande majorité de pays, la transformation de la fibre chrysotile se fait dans des usines hautement automatisées, qui bénéficient de mesures de contrôle et d'hygiène très strictes. Ces mesures incluent les bonnes méthodes de travail et d'entretien, les systèmes adéquats de ventilation et de contrôle des poussières, ainsi que la sensibilisation et la formation des travailleurs. Lors d'enquêtes régulières menées auprès des membres de l'Association internationale de l'amiante dans 35 pays, il ressort que 87 % des travailleurs sont exposés à une moyenne de 0,5 f/ml et seulement 1,3 % subissent des expositions supérieures à 2 f/ml.

Manutention sur les chantiers

L'application des méthodes d'installation recommandées empêche de devoir couper le ciment-chrysotile sur les chantiers, ce qui constitue la source primordiale d'exposition pour les travailleurs. Lorsqu'il faut couper ou percer le matériau, l'emploi d'outils à main ou d'outils à basse vitesse, et la technique du mouillage assureront un minimum de poussière. Le tableau suivant résume les niveaux d'exposition typiques pour diverses opérations effectuées avec des outils à main ou des outils à basse vitesse pendant l'installation de produits d'amiante-ciment.

 HAUT

Opération/matériau Concentrations (fibres/ml)
Perforation de feuilles de ciment-chrysotile
Vis auto-perforantes 0,033
Méthode 'Parisienne' 0,036
Perçage 0,03

Coupe de feuilles de ciment-chrysotile
Scie à ruban Rotabest, guidée à main 0,15
Cisailles à main 0,06
Scie sauteuse 0,18
Scie rigide 0,15
Cisailles parallèles 0,24
Marteau à ardoise 0,28

Coupe d'ardoises de toiture de ciment-chrysotile
Pas de coupe 0,009
Gradine 0,013
Marteau et enclume 0,026
Couteau pour ardoise 0,031

Coupe et usinage de tuyaux de ciment-chrysotile
Tour électrique 0,08
Tour à main 0,15
Perforeuse électrique 0,44
Perforeuse électrique 0,06
Ciseau et râpe 0,30
Scie à métaux 0,01
Coupe à rupture instantanée 0,02

* Exposition moyenne à court terme pendant les opérations de coupe. Une période de référence de 8 heures serait beaucoup inférieure.

 HAUT

L'évolution des taux d'empoussiérage dans les mines du Québec

Il est intéressant de noter qu'en 20 ans le taux moyen d'empoussiérage dans les mines de chrysotile du Québec est passé de 16 f/ml à 0,4 f/ml, niveau auquel on ne peut détecter d'excès de risque pour les travailleurs.

Les problèmes

Les statistiques présentées ci-dessus indiquent clairement que, dans la grande majorité des cas, l'amiante chrysotile peut être utilisé sans risque pendant toute la durée de vie du produit. Néanmoins, il persiste certains problèmes auxquels il faut remédier. Dans certains pays, il existe des entreprises, surtout parmi les petites et moyennes, qui n'ont pas encore adopté de mesures appropriées de prévention et de contrôle.

Implantation de l'utilisation responsable

Pour résoudre ce problème, les producteurs de chrysotile du Zimbabwe, du Québec, du Brésil et du Swaziland (qui totalisent ensemble 75 % des exportations mondiales de chrysotile) ont signé un Protocole d'entente sur les conditions de livraisons aux industries consommatrices. Le document précise notamment que ces producteurs approvisionneront uniquement les compagnies respectant les réglementations nationales de santé et de sécurité au travail. Les compagnies minières se refusent à assumer le rôle de police de l'industrie; elles désirent plutôt encourager l'imposition de réglementations par les gouvernements et l'application de programmes de contrôle et de prévention adéquats par toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Les conditions de l'implantation de l'utilisation responsable varieront d'un pays à l'autre. Cependant la pierre angulaire d'une telle politique reste la participation volontaire des industriels. En effet, c'est par la signature du Libre accord de l'industrie pour la production et l'utilisation responsable de l'amiante chrysotile qu'ils s'engageront à adopter les améliorations nécessaires dans les délais prévus et à fournir un rapport annuel démontrant la conformité des conditions de travail avec leur réglementation nationale. Les gouvernements devront assurer l'inspection systématique des entreprises non-signataires de l'Entente. L'arrêt des livraisons sera une mesure de dernier recours qui ne sera imposée qu'après consultation auprès des autorités nationales.

 HAUT

L'industrie du chrysotile reconnaît la nécessité d'instaurer des programmes d'assistance technique, de formation et d'information incluant :

  • la tenue d'ateliers sur la prévention, à l'échelle nationale;
  • la visite d'experts dans les usines pour recommander des mesures de contrôle et de prévention additionnelles;
  • la formation de spécialistes en santé et sécurité professionnelles;
  • l'assistance technique nécessaire à l'ouverture de laboratoires;
  • l'introduction de méthodes et normes internationales pour le comptage des fibres dans l'air.

Avec la signature de ce protocole d'entente, l'industrie de l'amiante chrysotile s'est engagée à améliorer la sécurité et la santé des travailleurs en s'assurant que l'utilisation contrôlée devienne une réalité mondiale. Il s'agit d'un programme très ambitieux qui requiert une étroite collaboration entre pays producteurs et consommateurs. Ainsi, chaque mine s'est engagée à obtenir le soutien de son propre gouvernement afin de favoriser l'implantation mondiale de l'utilisation responsable. En mars 1997, le gouvernement du Canada a signé une entente à cet effet avec les deux plus importants producteurs de chrysotile canadiens, LAB Chrysotile et JM Asbestos.


VOIR AUSSI...
Science et prise de décision: Devons-nous utiliser le chrysotile?
Tout sur le mésothéliome
Usage contrôlé du chrysotile



International Chrysotile Association © Tous droits réservés | nous joindre | plan du site