Accueil  |  Nous joindre  |  Plan du site English  |  Español

Produits de chryso-asphalte

Rouler sur du chrysotile? C’est possible et fort probable, car bon nombre de routes du Québec sont recouvertes de bitume de chrysotile depuis 1917. Et contrairement à ce que certains croient encore aujourd’hui, l’asphalte contenant du chrysotile (environ 1,5 %) ne libère pas de quantité significative de fibres dans l’environnement. Il est donc inutile et ridicule de penser que de vivre près du route en contenant mènera à une mort certaine. Il serait plus logique de craindre les émanations libérées par les voitures circulant sur ces routes.

Pourquoi ajouter des fibres de chrysotile dans l’asphalte? Simplement parce que ces fibres permettent d’augmenter la résistance à l’usure, aux fissures et à l’orniérage, sans perte de stabilité. Ajoutons à cela une augmentation de la souplesse et de la résistance au gel. Malgré le fait que les coûts d’utilisation soient un peu plus élevés (environ 5%), en somme, les fibres de chrysotile confèrent à l’asphalte imperméabilité, souplesse et résistance à la fatigue et au vieillissement, et représente une solution idéale pour les route ayant un important débit de circulation. Comme la durabilité de ce revêtement peut atteindre le double des revêtements traditionnels, la majoration de coût est aisément absorbée sur la durée de vie de la route et représente des économies substantielles pour les contribuables.

Pour ajouter du chrysotile à du bitume, il suffit de verser, dans le mélange, des sacs de fibres spécialement conçus pour cet usage. Les sacs, de matière plastique, fondent dans le bitume porté à haute température, évitant ainsi le risque de dégager des fibres dans l’environnement de travail. Par la suite, une fois les agrégats introduits dans le mélange, on applique le tout sur la chaussée. Ajoutons que de récentes données démontrent que la pose de chryso-asphalte est sans danger pour la santé des travailleurs; la libération de fibres dans l’air n’excède pas le niveau présent naturellement dans l’environnement. Même lors de situations dites extrêmes et peu probables (scarification à sec), la libération de fibres de chrysotile dans l’air est cinq fois inférieur à la norme prescrite par l’Organisation mondial de la santé, soit de 1 fibre/cc.

 


VOIR AUSSI...
Photo-reportage - Fabrication et utilisation sécuritaire du chrysotile-ciment



International Chrysotile Association © Tous droits réservés | nous joindre | plan du site